Méningite

Qu'est-ce que la méningite ?

La méningite est une infection causée par le méningocoque Neisseria meningitidis. C'est une maladie contagieuse et mortelle qui se transmet par le contact direct et prolongé avec une personne infectée, plus particulièrement par la salive ou les sécrétions du nez et de la gorge. Il est donc possible d'être atteint par la maladie en embrassant un malade, en utilisant ses ustensiles, en cohabitant avec lui ou encore par son éternuement ou sa toux. Le plus souvent, les personnes exposées à la bactérie ne sont pas infectées. Elles sont seulement porteuses et deviennent une source de propagation aux autres.

 

Quels sont les symptômes de la méningite ?

Les symptômes de la méningite varient en fonction du développement de la bactérie. Dans presque tous les cas, ils se produisent en moyenne entre 2 et 10 jours après l'infection. Une fièvre élevée, une raideur de la nuque, une forte migraine, des nausées, des vomissements et la somnolence surviennent. Chez les enfants et les nourrissons, ces symptômes sont accompagnés par l'inactivité et l'irritabilité. Certaines personnes infectées souffrent également d'une forte sensibilité à la lumière, de la confusion et d'une éruption cutanée violacée. En cas de complication, elles sont victimes de surdité, de lésions au cerveau et de convulsions. Si le cas s'aggrave, la méningite peut provoquer la mort de la victime qui survient en seulement quelques heures. Cette maladie peut également entraîner l'infection du sang qui se manifeste par la fatigue, les frissons, les douleurs sévères, les difficultés de la respiration, la diarrhée et l'éruption cutanée violet foncé.

 

Quelles sont les personnes les plus exposées à l'infection ?

La méningite atteint toutes les classes d'âge. Toute personne qui vit ou travaille avec la population locale d'un pays ou dans une région à risque peut contracter l'infection. Certains groupes de personnes s'exposent plus au risque de contamination, comme la population et les hôtes de l'Afrique subsaharienne et des États-Unis. La maladie se manifeste surtout pendant la saison sèche, entre décembre et juin. Les personnes qui vivent dans des régions surpeuplées ou participent aux grands rassemblements sont également susceptibles d'être atteintes par cette maladie. C'est le cas des nombreaux pèlerins se rendant à La Mecque en Arabie Saoudite chaque année.

 

Que peut-on faire pour prévenir cette maladie ?

La méningite peut être prévenue en effectuant le vaccin contre la méningite, surtout pour les personnes qui voyagent dans les pays endémiques. Même si vous avez terminé cette vaccination, vérifiez si vous devez vous faire vacciner pour une dose de rappel. Le délai d'immunité du vaccin contre la méningite est, en principe, de 5 ans. Sachez que lors d'un voyage au Hajj, vous devez présenter une preuve de la vaccination datant de moins de 3 ans. Chez les enfants et les nourrissons, une dose particulière doit être administrée. S'ils ont déjà reçu le vaccin Menjugate, ils ne sont pas protégés contre les sérogroupes A et W s'ils voyagent dans des zones à forte endémie de méningite.

Précautions

Quelques précautions sont à prendre pour prévenir la transmission de la méningite

  • Évitez toute exposition aux germes 
  • Lavez-vous les mains régulièrement avec de l'eau savonneuse
  • Ne touchez pas vos yeux, votre nez ou votre bouche. Si c'est inévitable, assurez-vous que vos mains sont propres
  • En cas d'éternuement et de toux, couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir ou vos bras
  • Évitez tout contact avec les personnes infectées
  • Si vous croyez avoir contracté la maladie, consultez rapidement un médecin, mangez bien et buvez beaucoup d'eau
  • Prenez des médicaments pour faire baisser la fièvre

 

 


 

Nous faisons tous les efforts possibles pour que les informations présentes sur notre site soient à jours et concordent avec les dernières recommandations de l'agence de santé publique; cependant, il nous est impossible d’apporter ces changements chaque jour.